Baraques du Globe

Création de la couverture du livre | Mise en pages du livre papier | Fabrication du livre numérique

C’est à Aubervilliers, à l’intersection des routes qui vont vers Gonesse, Saint-Denis ou Montmorency – le quartier s’appelle le Globe. Autant dire, la terre entière. Et elle est bien là : immigrations rejetées au bord de la ville tentatuclaire, la ville en pleine expansion qui ici construit ses laveries, ses usines, entasse ses déchets. Dans ce mouchoir de poche, un enfant rêve à l’origine du nom, et va voir grandir le sien. Même pas déformé en « Deninx » comme Jean, le comédien, qui tournerait dans les films de Prévert. Mais où on reconnaît l’inimitable façon de Daeninckx, c’est que, dans ce territoire de la ville où tout condense, c’est l’Histoire tout entière aussi qu’on traverse. La guerre de 14-18 et ceux qui refusent d’obéir, le Front Populaire et l’aventure du Parti communiste, la Résistance et le mouvement anarchiste, enfin la guerre d’Algérie et l’irruption du présent. Avec pour soubassement les usines d’automobiles Hotchkiss ou les chaudières Babcox, et ceux qui font de l’urbanisme leur chasse gardée, les baraques ouvrières croisant soudain le marchand de biens Grindel et son fils Paul Éluard.