Mis en orbite le

Dans le sillage de Louise Ackermann

Création de la couverture du livre | Mise en page du livre papier | Fabrication du livre numérique

« Nous sommes ingrats envers les penseurs et les artistes qui nous ont précédés. Que serions-nous sans eux ? Ils ont été les anneaux qui nous relient à la chaîne infinie. Comme dans un cerveau individuel une idée en amène une autre, leur œuvre a suscité la nôtre. »
Louise Ackermann, Journal

Ce livre s’ouvre comme une enquête sur Louise Ackermann (1813-1890). Qui était-elle ? 
L’Histoire – avec sa grande hache – l’a en partie effacée, son nom étant peu mentionné dans les anthologies, les encyclopédies qui touchent à la littérature du XIXe siècle. Sans doute qu’en plus d’avoir le défaut d’être une femme, elle n’avait pas le goût d’organiser elle-même sa propre publicité et ne cherchait pas la gloire.

Penseuse, poétesse, sincère, enthousiaste, colérique aussi, et admirée par Tolstoï, elle disait : « Je ne suis pas femme de lettres ; je n’écris pas, je chante. » Les fragments réunis ici – articles, écrits personnels, biographies, poèmes, lettres, journal intime, notices de ses contemporains et des lieux qu’elle a fréquentés –, constituent le matériau qui permettra de (re) découvrir son lyrisme, son insolence tranquille et la modernité de sa voix sans concession. En somme, de ce qui reste dans son sillage.